SUISSEDIGITAL - Digitalisierung

Les surfeurs aux cheveux blancs sont là

Une connexion Internet simplifie bien des choses lorsqu'on prend de l'âge. C'est par exemple le cas pour Albert Tanner, 65 ans, ancien éleveur de bétail et aujourd'hui patron d'un bar. Ou Peter Faesi, chargé de cours en littérature à la retraite. Tout comme eux, de plus en plus de séniors sont sur Internet.

SUISSEDIGITAL - Les surfeurs aux cheveux blancs sont là

Tout ce qui est numérique n'est pas judicieux pour Albert Tanner. Cet habitant du canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures de 65 ans n'a jamais été emballé par les médias sociaux comme Facebook : « Il y a aussi beaucoup de choses utiles sur Internet. »

Albert Tanner a découvert l'Internet très tôt. « A cause de mon métier », explique-t-il. Avec sa grande barbe grise, il n'a jamais dû passer des heures au bureau devant l'écran de l'ordinateur. Au contraire. Il a travaillé plus de 30 ans en plein air. Mais les exploitants agricoles suisses s'en sortent bien avec l'Internet car la Confédération a exigé dès 2000 que les demandes de paiement direct soient faites sur Internet.

Il a depuis abandonné l'agriculture comme activité principale. Il tient un bar de village avec sa femme. Son utilisation de l'Internet a seulement augmenté. « J'utilise l'Internet pour vérifier les avis administratifs ou lire les consultations politiques », explique Albert Tanner. Il l'utilise aussi pour des tâches quotidiennes simples : vérifier les horaires, commander des billets, comparer les prix, effectuer sa correspondance électronique. « Si nous avions de la famille vivant loin de chez nous, outre-mer, nous utiliserions aussi Internet pour la visiophonie. »

Peter Faesi, 67 ans, chargé de cours en littérature à la retraite de la haute école spécialisée de Saint-Gall, a encore plus besoin de l'Internet. « Je passe chaque jour une petite heure sur Internet », explique-il. Il s'est débarrassé de ses horaires et annuaires téléphoniques. Il va bientôt en faire de même avec son Brockhaus en 5 volumes. « L'Internet est tout simplement plus efficace pour faire des recherches. » Peter Faesi regarde aussi sur Internet les journaux télévisés qu'il a ratés en sautant les reportages inintéressants. « La télévision numérique est plus intelligente », estime-t-il.

Contrairement à Albert Tanner, Peter Faesi passe aussi beaucoup de temps sur Facebook. Sur sa page « Faesis frommen Spruch zum frohen Tag » (pieux dictons de Peter Faesi pour une bonne journée), il publie des dictons tels que : « Se parler à soi-même n'est pas inquiétant. Cela ne devient problématique que lorsqu'on apprend quelque chose de nouveau. » Il a publié à ce jour plus de 1 000 sages paroles de ce genre. Peter Faesi : « Facebook me permet de rester en contact avec mes anciens étudiants disséminés dans le monde entier. »

Peter Faesi et Albert Tanner ne sont pas des exceptions. De plus en plus de séniors utilisent l'Internet. C'est ce qu'a montré une étude récemment publiée par l'université de Zurich et l'organisation spécialisée pour personnes âgées Pro Senectute. Fin 2009, seules 38% des personnes interrogées de plus de 65 ans utilisaient régulièrement l'Internet. Elles sont maintenant 56%. On n'a aujourd'hui de fossé numérique lié à l'âge que chez les personnes de plus de 80 ans. A partir de cet âge, ils ne sont plus que 38% à surfer sur Internet plusieurs fois par semaine. Si cette tendance se poursuit, ils seront bientôt aussi une majorité d'internautes dans ce groupe démographique.

Est-il devenu impensable pour Albert Tanner de vivre sans Internet ? Voici ce que dit cet ancien exploitant agricole : « Je pourrais bien sûr vivre sans. » Il pourrait toujours accéder aux informations qui comptent pour lui. Mais ce serait beaucoup plus compliqué. Pour Peter Faesi, une vie sans Facebook serait tout simplement moins colorée. Et pas seulement pour lui. C'est également vrai pour les 700 utilisateurs Facebook abonnés à sa page et lisant ses devises comme : « Que pensez-vous de la question de l'intelligence en tant que personne non concernée ? »

Trouvez votre réseau de communication local

Trouvez votre réseau

Suche nach PLZ