SUISSEDIGITAL

SUISSEDIGITAL : chiffres sectoriels du 3e trimestre 2018

Les chiffres du 3e trimestre des réseaux câblés de SUISSEDIGITAL montrent que la branche est toujours exposée à un environnement de marché intense en termes de concurrence. La croissance constante en téléphonie (+6.7 %) n’a ainsi pas permis de compenser le recul de l’Internet (-2.5 %) et de la télévision (-5.8 %). La branche mise sur de nouvelles offres pour contrer cette tendance.

Le bilan du troisième trimestre 2018 est tendu pour les réseaux câblés de SUISSEDIGITAL : tandis qu’ils ont continué à gagner des clients en téléphonie fixe et mobile (au total +6.7 %, mobile +34.8 %), ils ont accusé une baisse dans le domaine de l’Internet (-2.5 %) et de la télévision (-5.8 %). Les réseaux câblés restent certes les leaders incontestés du marché de la diffusion télévisée mais la branche a conscience du fait que le marché TV suisse est en pleine mutation et que de nouvelles mesures sont nécessaires. « La numérisation engendre des changements : la diversité de l’offre augmente, le comportement d’utilisation change, les exigences croissent », explique Simon Osterwalder, directeur de SUISSEDIGITAL.

Contrer cette tendance avec de nouvelles offres et des produits novateurs
C’est la raison pour laquelle les réseaux câblés misent sur de nouvelles offres et de nouveaux produits. C’est ainsi que UPC a par exemple récemment lancé une nouvelle plateforme TV qui a déjà entraîné des résultats très positifs au niveau de la satisfaction de la clientèle. Elle comprend aussi une appli TV intelligente pour les appareils mobiles. D’autres réseaux câblés misent désormais sur la téléphonie mobile : le fournisseur romand Net+ a déjà lancé son offre en janvier suivi lundi dernier par le groupement de réseaux de Suisse orientale Rii Seez Net. D’autres réseaux câblés misent sur de nouveaux domaines d'activité comme par exemple le fournisseur genevois naxoo qui a lancé l’offre Sherpa dans le domaine du Smart Building (informations complémentaires : www.naxoo.ch/partenaires/sherpa). Avec de telles nouveautés, la branche est équipée pour l’avenir.  

« La Replay TV doit rester possible sans restriction »
Il est par ailleurs primordial pour les réseaux câblés que la télévision en différé (Replay TV) puisse toujours être proposée sous sa forme actuelle. Simon Osterwalder : « La Replay TV doit rester possible sans restriction. Cette forme de télévision est contemporaine et correspond à un énorme besoin des clients ». Simon Osterwalder critique les efforts des chaînes de télévision (par exemple SSR, ProSieben, RTL) et des milieux politiques visant à restreindre la Replay TV : « Ce serait une erreur grossière. Les chaînes TV joueraient ainsi contre leur camp en incitant encore plus de clients à les quitter pour Netflix and Co ce qui n’est dans l'intérêt de personne. »

Chiffres du 3e trimestre 2018 (voir pdf)

Trouvez votre réseau de communication local

Trouvez votre réseau

Suche nach PLZ